Catherine Daufès-Roux
Députée de la 5ème Circonscription du Gard
Catherine Daufès-Roux
Députée de la 5ème Circonscription du Gard

Evolution des Cantines Scolaires

22 Fév 2022 Au national

L’Ecole est le lieu où nos jeunes pousses citoyennes grandissent, s’affirment dans leurs droits et leur sens du devoir. Mais se construire, ne peut se faire le ventre mal nourri.

L’inflation mondiale et la guerre des prix qui sévissent actuellement n’épargne pas le reste à vivre des ménages, dont le budget alimentation. C’est plus que jamais le moment de se battre pour la juste rémunération des agriculteurs et pour une alimentation locale et de qualité.

A l’égalité des assiettes à la cantine, répond de plus en plus la qualité de ce que l’on y mange. C’est devenue une priorité parce que dans nos territoires on a pris conscience que se nourrir est un acte citoyen. C’est pourquoi la France s’engage à renouer pleinement avec sa souveraineté alimentaire .

C’est ce qui fait dire à J. DENORMANDIE, Ministre de l’Agriculture, que « le premier des combats, c’est le repas dans les cantine : elles doivent être un lieu de l’alimentation de qualité. Il faut redonner cette valeur à l’alimentation et cela passe d’abord par l’Ecole ».

Je m’associe pleinement à ces propos et aux actions concrètes menées depuis 5 ans en la matière, conformément à la feuille de route du Président. Ces efforts atteignent leurs objectifs grâce à l’investissement des collectivités qui, dans ce domaine comme dans bien d’autres, voient en l’Etat un partenaire :

QUELQUES PREUVES EN ACTION !

Aides financières de l’État #FranceRelance en faveur des cantines scolaires des écoles publiques primaires des petites collectivités qui, en contrepartie, s’engagent dans une transition durable et être en mesure de proposer plus de produits locaux, bio ou de qualité dans les repas qu’elles servent (mise en œuvre de la loi Egalim)

=> 50 millions d’€

https://www.asp-public.fr/.../soutien-de-certaines...

Soutien financier au développement des projets alimentaires territoriaux (PAT) qui permettent d’accroître fortement l’approvisionnement des cantines en produits locaux.

=> 80 millions d’€

50% de produits durables et de qualité, dont 20% de produits issus de l’agriculture biologique au 1er janvier 2022 (mise en œuvre de la loi EGalim) ;

60% de produits durables et de qualité pour les viandes et poissons au 1er janvier 2024 (loi Climat et Résilience), avec un taux porté à 100% pour la restauration collective de l’État.

Financement du plan petit déjeuner gratuit dans les territoires prioritaires.

Pour accompagner l’ensemble de la restauration collective rendant un service public, l’outil numérique « Ma cantine » a été lancé : https://ma-cantine.beta.gouv.fr/accueil/

Au delà de l’école : ce sont des centaines de projets de territoire sélectionnés dans le cadre de #FranceRelance :

démarches collectives de producteurs structurant de l’approvisionnement en produits locaux

projets de PME-TPE ou communes contribuant à la mise à disposition d’une alimentation de qualité et de proximité pour tous

initiatives locales de développement de commerces solidaires ambulants

Dans nos Cévennes, les résultats se remarquent de plus en plus.

Merci au volontarisme de toutes les collectivités - équipes municipales et intercommunales - mais aussi au Département du Gard pour leur politiques alimentaires. Les objectifs sont partagés et l’Etat à leurs côtés.

Retrouvez l’excellent entretien du Ministre Julien Denormandie :

https://www.franceculture.fr/.../entretien-avec-julien...


Articles similaires

Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.