Catherine Daufès-Roux
Députée de la 5ème Circonscription du Gard
Catherine Daufès-Roux
Députée de la 5ème Circonscription du Gard

Visite Mairie Lasalle

11 Mar 2022 En circonscription

[Billet d’humeur] Triste matinée, temps gris et pluvieux pour arriver au village de Lasalle avec sa longue rue étroite aux façades sombres et vieillies.

M. le maire Henri Delatour nous attend avec un bon café qui nous réchauffe avant de glaciales hostilités.

C’est d’abord une élue : « je vois que vous n’avez vraiment pas beaucoup siègé à l’assemblée.. »

J’y étais toutes les semaines mais seulement depuis le 28 juin, madame…

Tous mes votes avaient été soigneusement notés et relevés : je rends des comptes.

Les autres élus s’expriment : RIEN ne va, tout est négatif, le gouvernement bien sûr, la démocratie, les communautés de communes…

Ils sont contre la démocratie représentative mais ne se sont ils pas présentés à des élections municipales ??

Aucune note d’optimisme ici !

Pourtant nos Cévennes sont si belles et les générations précédentes qui nous ont transmis ce territoire y ont vécu des temps si durs ! Résister était leur devise ! Quel courage dans l’âme avaient ils, comparé à ces néo-cévenols.

Théâtre, cinéma, ateliers d’écriture, Roy art théâtre, qu’ils ont importés sont des luxes si doux (financés et subventionnées par les collectivités et l’État) que nos aïeux souriraient à les entendre se plaindre !

Certes tout est bien loin d’être parfait et nous élus, sommes là pour relever les défis qui permettront un monde meilleur mais il y a des indécences insupportables….

***

À chaque commune visitée, à chaque conseil rencontré, il y a une histoire et une mémoire propres, des spécificités et des projets d’avenir. Il y a pourtant quelque chose d’assez invariant : l’écoute et l’ouverture prédominent sur les jugements ; le dialogue se fait dans les deux sens et non à sens unique ; ce que je pourrais qualifier d’un bon sens rural solidaire et républicain permet de discuter dans l’optique d’agir utilement dans l’intérêt de nos concitoyens en dépit des divergences de sensibilités.

La chaleur républicaine des échanges prouve que tous les points de vue ne sont pas inconciliables, que les convergences méritent plus d’être explorées que les positions arrêtées, étanches les unes aux autres. Tout ne s’oppose pas (encore) et fort heureusement.

Il arrive même que cette chaleur républicaine, combinée à la culture d’accueil des Cévennes illumine un temps maussade et gris, réchauffe nos cœurs. Preuve hier à Lasalle qu’il n’en n’est pas toujours ainsi.


Articles similaires

Derniers articles

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.